top of page
  • Photo du rédacteurMarie

Jeûne intermittent : la solution pour perdre du poids ?

De plus en plus de personnes se laissent tenter par le jeûne intermittent. Que ce soit pour essayer, pour perdre du poids, pour alléger son organisme ou simplement parce qu'on n'a pas faim au réveil, le jeûne intermittent, ou fasting, a de plus en plus d'adeptes.




Jeûne intermittent : en quoi ça consiste ?

Il s'agit d'un type d'alimentation basé sur une alternance de périodes de prise alimentaire et de périodes de jeûne. L'idée est de se priver de nourriture pendant 14 - 16h, ce qui revient à sauter un repas. Il existe plusieurs schémas possibles mais tous observent le même cadre 16 - 8, soit un jeûne de 16h et une prise de nourriture répartie sur 8 heures au cours de la journée.

Exemple :

- sauter le repas du soir : la prise de nourriture s'arrête à 17h et reprend le lendemain vers 8h

- Sauter le petit-déjeuner : la prise de nourriture s'arrête vers 20h - 21h et reprend le lendemain vers 12 ou 13h.


Quels sont les bienfaits du jeûne intermittent ?


Le but du jeûne intermittent est de mettre le système digestif au repos et ainsi permettre à l'organisme de se régénérer.

Ce n'est un secret pour personne, on mange trop, trop souvent et pas toujours très équilibré. En résultent : stockage de graisse et prise de poids, troubles et épuisement digestif, fatigue, mauvais sommeil, accumulation de toxines, etc...


Les bienfaits du jeûne intermittent :

  • Permettre l'auto-régénération de l'organisme et l'autophagie

  • Diminue la production d'insuline (et les troubles associés)

  • Favorise le déstockage du sucre et des graisses

  • Améliore les capacités de concentration et les performances physiques

  • Prévient l'oxydation et donc le vieillissement cellulaire

  • Permet de se reconnecter à sa sensation de faim

  • Prévient le surpoids et les maladies associées



Quels sont les pièges à éviter pour réussir son jeûne intermittent ?


Un jeûne intermittent mal réalisé peut entraîner plus de dégâts que de bénéfices.

Les pièges à éviter :

  • Ne pas s'hydrater suffisamment. La sensation de soif peut diminuer et pourtant l'organisme a besoin d'eau pour éliminer correctement les déchets et les toxines.

  • Manger plus pendant la période de prise alimentaire. Il est tentant de se faire plaisir avec des quantités augmentées ou des aliments sucrés ou gras en prévision de la période de jeûne. Or, c'est une erreur fréquente qui empêche l'organisme de se régénérer ou de perdre du poids si c'est votre volonté. Il est essentiel de continuer à s'alimenter de façon équilibrée pour tirer pleinement les bénéfices du jeûne.

  • S'affamer sous prétexte de tenir à tout prix le jeûne. Il est parfois préférable de réaliser le jeûne intermittent sur une semaine, 2 fois par semaine ou simplement lorsque l'on en ressent le besoin. Ecoutez-vous !

Mise en garde :

Si le jeûne présente de nombreux bénéfices, il n'est cependant pas recommandé à tout le monde.

Il est réservé aux adultes en bonne santé et à éviter si vous êtes en sous poids, très fatigué et carencé, si votre tension artérielle est trop basse ou si vous souffrez de troubles du comportement alimentaire.


Dans tous les cas, le mieux est de se faire accompagner, alors parlez-en à votre naturopathe !


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page